Tag-Archive for ◊ italie ◊

26 avr 2011 Les italiens boudent le vin
 |   | **Laisser un commentaire

L’Italie, un pays avec une riche tradition vinicole, est confrontée à la baisse de consommation de vin chez les jeunes. Les Italiens de moins de 35 ans boivent en effet moins de vin qu’auparavant, d’après une nouvelle étude.

69% des Italiens de plus de 65 ans disent boire du vin tous les jours, mais ce chiffre tombe à 13% chez les Italiens entre 16 et 35 ans.

Cette baisse de la consommation chez les jeunes a été annoncée à Vinitaly, salon professionnel consacré au vin qui s’est déroulé à Vérone, en Italie, au début du mois d’avril, et l’information a été reprise par le magazine spécialisé Decanter.

Cette chute de la consommation est due à plusieurs facteurs, parmi lesquels la fragmentation des traditions italiennes, le prix du vin et la santé.

« Les familles italiennes se sont disloquées au cours des dix dernières années. Elles ne mangent plus ensemble et le vin n’est plus considéré comme une forme de nourriture. Le vin n’a plus de fonction nutritionnelle », explique Giovanni Brunetti, porte-parole du cabinet d’étude de marché Unicab, dans un entretien avec le magazine.

L’étude montre également que 30% des Italiens ne considèrent plus le vin comme l’un des symboles de la gastronomie nationale.

Près de 35% des vins en Italie sont achetés en supermarché, et la moitié des consommateurs italiens dépensent moins de €3 par bouteille pour la consommation courante.

Environ la moitié des 22% de consommateurs qui ont réduit leur consommation de vin ont indiqué l’avoir fait pour des raisons de santé.

L’un des thèmes principaux du salon portait sur les façons de convaincre de nouveau les consommateurs de vin italiens, en se focalisant particulièrement sur les femmes et les jeunes.

Selon cette étude, les Italiens admettent ne pas connaître grand chose sur les vins: la moitié des buveurs se sont déclarés « totalement incompétents » en la matière.

Et pourtant, d’après le groupe londonien International Wine & Spirit Research, malgré cette baisse de la consommation de vin chez les jeunes, l’Italie pourrait rivaliser avec la France en termes de consommation de vin par personne cette année, d’après les prévisions, avec 56,2 litres par personne et par an pour l’Italie, contre 56,6 litres pour la France.

Source: rtl.be

18 avr 2011 Les catholiques divisés ?
 |   | **Laisser un commentaire

CITE DU VATICAN (Saint-Siège) — « Habemus Papam » de Nanni Moretti, sur l’impossibité psychologique d’un pape à assumer son élection, doit-il être boycotté ? Respectueux et humain pour les uns, superficiel et insolent pour d’autres, il divise déjà la communauté catholique en Italie.

Sorti vendredi dans 447 salles de la péninsule, ce film-portrait « psychanalytique », comme les aime le cinéaste italien, d’un nouveau pape (Michel Piccoli) pris de panique et refusant de se présenter aux fidèles place Saint-Pierre, a été pris d’assaut pendant le week-end, générant 1,3 million d’euros de recettes.

Dans une lettre publiée par l’influent journal des évêques italiens, Avvenire, le vaticaniste Salvatore Izzo a lancé l’offensive, appelant les catholiques à boycotter ce film qui pénètre avec humour mais sans malveillance dans le monde clos des cardinaux pendant un conclave.

Aller le voir revient à récompenser un film qui « ennuiera » profondément les non-croyants, a-t-il fait valoir.

« On ne doit pas toucher au pape, roc sur lequel Jésus a fondé son Eglise », affirme Salvatore Izzo, qui s’en prend aux critiques catholiques, qui, « quoique prêtres », absolvent le cinéaste, « au nom de la justification bien étrange que Moretti aurait pu être bien plus méchant ».

« Pourquoi devrions-nous financer celui qui offense notre religion? », ajoute le vaticaniste de l’agence de presse AGI, à trois semaines de la béatification de Jean Paul II.

Les critiques ont cependant été plutôt positives, comme celle de la revue des Jésuites Civiltà Cattolica ou encore de Radio Vatican qui n’a vu dans ce film « aucune ironie, aucune caricature ».

Avvenire a publié cette lettre ouverte, mais cela ne constitue pas une prise de position des évêques.

« J’espère qu’ils ne le feront pas. Ils feraient piètre figure. Car la foi n’est pas en jeu », affirme à l’AFP le vaticaniste Luigi Accattoli, qui ajoute: « ce film est respectueux, il doit être pris comme la comédie légère qu’il est ».

Sandro Magister, autre spécialiste du Vatican, relève que des voix diverses s’expriment, mais qu’il n’y a pas de condamnation officielle. « Si elle était proférée, cela profiterait au réalisateur: il serait ravi d’une polémique qui est totalement dénuée de fondement ».

« Sur mon travail règne la liberté d’opinion, je ne commente pas », a affirmé sur la chaîne de télévision publique RAI3 Nanni Moretti, qui a répondu aux partisans du boycottage par une boutade: « après l’avoir vu, ils pourront bien le boycotter! »

La presse a salué un film touchant une corde sensible: Benoît XVI a déclaré avoir senti le couperet d’une « guillotine » le jour de son élection en 2005, et Jean Paul Ier, mort après 33 jours de pontificat en 1978, « ne voulait pas accepter » la lourde charge, selon une confidence du cardinal autrichien Franz König. La différence est qu’ils ont dit « oui », car ils n’étaient pas libres de refuser la volonté de Dieu, soulignent les milieux d’Eglise.

Président de l’Association catholique des exploitants de cinéma (ASEC), Mgr Roberto Busti, critique « la volonté de Moretti d’introduire au Vatican la psychanalyse, thème qui lui est cher depuis toujours ». Il déplore « l’affirmation » du film selon laquelle « la foi ne peut remédier aux faiblesses naturelles ».

« De la foi, l’histoire ne parle pas », dit-il en regrettant l’opposition entre intimité et foi que postule Moretti.

L’appel au boycottage ne devrait pas être très suivi. Toute croisade lancée par l’Eglise contre la liberté de création a toujours un effet boomerang. Les critiques acerbes de prélats en 2006 contre le « Da Vinci Code » de Ron Howard, en raison de sa mise en scène spectaculaire d’un Vatican criminel de fiction, n’avaient fait que déclencher davantage d’intérêt.

Source AFP

12 avr 2011 Berlusconi: Ronaldo au Milan AC
 |   | **Laisser un commentaire

Mais d’abord il faut être champion d’Italie…

Au plus bas dans les sondages en tant que président du Conseil italien, Silvio Berlusconi sait en revanche comment parler aux supporters de l’AC Milan. Celui qui est toujours propriétaire du club lombard a laissé entendre qu’il était prêt à entreprendre un gros recrutement pour la saison prochaine. «Si nous gagnons le titre de champion nous recruterons un ou deux champions. Cristiano Ronaldo pourrait être un de ceux-là», a-t-il laissé entendre à la Gazzetta dello Sport avant d’ajouter: «Si on devait ajouter Ronaldo à notre effectif, ça ferait plaisir à tout le monde. Parfois les rêves se réalisent.» Le rêve risque d’avoir un certain coût puisque le Real Madrid a payé 94 millions d’euros en 2009 pour s’attacher les services du Portugais.

11 avr 2011 Permis de séjour Tunisien
 |   | **Laisser un commentaire

La France, l’Allemagne et l’Autriche ont exprimé leur désaccord après la délivrance par l’Italie de permis temporaires aux migrants venus de Tunisie.

L’exode de migrants venus d’Afrique du Nord a crispé l’Europe et provoqué un affrontement lundi 11 avril entre ses ministres de l’Intérieur, la France, l’Allemagne et l’Autriche voulant fermer leurs frontières aux Tunisiens porteurs de permis de séjour délivrés par l’Italie.
L’Italie menace de quitter l’UE

Le ministre italien de l’Intérieur Roberto Maroni n’a pas caché sa colère à l’issue d’une réunion avec ses homologues. « Nous avons demandé de la solidarité, on nous a répondu: débrouillez-vous seuls. Je me demande si cela a encore un sens de faire partie de l’Union européenne », a-t-il déclaré.

« Nous allons continuer à faire seuls ce que nous faisons. Mieux vaut être seuls qu’en mauvaise compagnie », a-t-il conclu.

Plus de 25.000 Tunisiens ont débarqué illégalement sur les côtes italiennes depuis le début de l’année et deux nouvelles embarcations sont arrivées lundi avec 200 passagers à leur bord.

Cette situation est jugée intolérable par la Ligue du Nord, parti xénophobe et anti-immigré associé au gouvernement de Silvio Berlusconi, dont le leader Umberto Bossi a demandé de « vider la baignoire ». Lire la suite…

26 mar 2011 L’Italie prend le large !
 |   | **Laisser un commentaire

Victorieuse de son poursuivant slovène (1-0), l’Italie est largement leader du groupe C avec six points d’avance. Menée 0-1 jusqu’à la 65e par l’Irlande du Nord, la Serbie s’est arrachée pour gagner (2-1).

Remplaçant pendant six ans au Barça, le Brésilien Thiago Motta n’a jamais eu l’honneur de porter le maillot auriverde. Mais il revit depuis son arrivée à l’Inter Milan, à l’été 2009. Tant et si bien qu’il a demandé la naturalisation italienne et qu’il est en train de s’imposer avec la Nazionale. Pour sa deuxième sélection avec l’Italie, le milieu relayeur a marqué le seul but du match pour l’Italie en Slovénie (1-0) après une belle combinaison avec Balzaretti (73e). Pendant tout le match, le portier slovène de l’Udinese a repoussé l’échéance comme sur cette frappe de Montolivo (7e) ou sur ce double arrêt face à Mauri puis Aquilani (53e). A la 23e, c’est son poteau qui l’avait sauvé après un tir du droit signé Pazzini. Invaincue après cinq matches, n’ayant encaissé qu’un seul but, l’Italie possède désormais six points d’avance sur ses deux poursuivants. Elle devrait se qualifier facilement pour l’Euro 2012.

Source: lequipe.fr