Antonello Venditti

Antonio Venditti est le fils d’une famille appartenant à la moyenne-haute bourgeoisie italienne, d’un père préfet et d’une mère enseignante de latin et de grec. Cette dernière, lorsqu’il a neuf ans, le pousse à faire du piano mais il refuse à l’âge de quatorze ans, peu intéressé par l’aspect académatique de l’étude, sans pour autant renoncer à son grand intérêt pour la musique. C’est ainsi qu’il écrit ses premières chansons à quatorze ans, en romain, « Sora rosa », et « Roma capoccia ». Peu après, il commence à fréquenter le “Folkstudio”, haut lieu de la nouvelle chanson d’auteur, où il croise Ernesto Bassignano, Edoardo De Angelis, et Francesco De Gregori, avec qui il và se produire en duo. Ce duo est remarqué par le producteur Vincenzo Micocci qui leur fait signer leur premier contrat en 1969, et en 1972, c’est la consacration avec la sortie de « Theonus Campus », où les deux auteurs interprètent leurs premières chansons. Cette même année 1972, Antonello Venditti sort avec un certain succès, son propre album en solo, intitulé « L’Orso Bruno ». En effet, son association avec Francesco De Gregori tourne court et leur coopération s’achève mais la carrière de Venditti est lancée.

Plus tard, fan de football et de l’AS Rome, Venditti écrit en 1983 « ROMA ROMA ROMA », en hommage à son équipe favorite qui vient de remporter le championnat d’Italie. Cette chanson devient l’hymne des supporteurs romains, et Venditti donne un concert gratuit au Circus Maximus (Rome), devant près de 100.000 spectateurs.